Clinique Santé Capillaire
Le CSC: un Concept Santé Complet pour vous

Protégez-vous

 
Le monde capillaire est truffé d'amateurs ...à lire

Les vendeurs affichent impunément des titres de compétence...

Il n'existe aucune formation valable pour les non professionnels...

À savoir: Un professionnel sérieux et authentique ne s'affichera pas en tant que :
 

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/images/laloupe.jpg

Tous sans formation en santé

  • Phytologue spécialisé
  • Capillitologue agréé
  • Capillicultrice
  • Capillariste
  • Hygiéniste capillaire 
  • Trichologiste
  • Expert capillaire
  • Coiffeuse en santé capillaire
  • Technicien en pathologies capillaires
  • Spécialiste capillaire

 

 

 
  • Le commerce capillaire vend des perruques, fait la promotion de produits, a de multiples points de vente.
  • Le professionnel de la santé a rarement deux bureaux et n'annonce pas de produits. Il existe un grand vide juridique qui permet à des concepteurs de site web d'utiliser la littérature médicale et les dernières découvertes scientifiques sur le web et surtout des photos de professionnels de la santé afin de leurrer l'internaute et de promouvoir ces commerces. Le plus impressionnant site web ne soignera jamais personne. La prudence exige de bien vérifier si formation en santé.

  • Le professionnel de santé ne fait pas lui-même d'analyse ni n'en contrôle le rapport.
  • Selon le code d'éthique qu'il doit respecter tout professionnel de la santé est tenu d'envoyer ses analyses à un laboratoire indépendant.  La personne qui fait l'analyse doit poser sa signature sur le rapport.
  • Il ne possède pas son propre laboratoire, ceci dans le but de protéger le public contre la manipulation des résultats d'analyses.Le professionnel de la santé remettra le rapport original intact au client. Le client a le droit fondamental d'obtenir son rapport d'analyse qui lui appartient.
  • Lors de sa pratique selon le code d'éthique il n'a pas le droit de s'associer ou de collaborer avec quiconque n'a pas la même profession comme par exemple:  un vendeur.
  • Il ne propose pas des massages du cuir chevelu aggravant le problème de bactéries dans le follicule qui affecte 6 à 8 personne sur 10.

  • Il ne vend pas de franchise, ne négocie pas des forfaits, n'offre pas des aubaines, des avantages, des cadeaux ou des garanties. 

  • La personne qui consulte a le droit absolu à la confidentialité. Le secret professionnel est obligatoire et incontournable.
  • Selon le code d'éthique, il n'a pas le droit d'utiliser des photos de client dans sa publicité pour promouvoir sa compétence ou sa clinique.

À savoir :

Santé Canada approuve des produits non dangeureux pour la santé mais n'approuve pas du tout leur efficacité. Grâce à l'approbation de santé Canada le commerce capilaire à grand renfort de publicité fait la promotion de produits capilaires au faible contenu et concentration les vendant à titre de produits exceptionnellement efficases à des prix exorbitants! (reconnu en France?...) Alors qu'en France ils sont dénoncés dans le blog du docteur Dominique Dupagne. Blogue: À toute.org

 

-Un vrai laboratoire n'offre pas d'analyse gratuite.

-Un vrai laboratoire ne soigne pas l'individu.

-Un vrai laboratoire remet les résultats d'analyse à un professionnel de la santé.

-Un vrai laboratoire ne fait pas d'analyse de cheveux par ordinateur... 

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/images/eprouvette.jpg

 

Ces analyses par ordinateur offertes dans le commerce des non-professionnels et les salons de coiffure sont une vue en surface seulement et ne sont pas utilisées chez Clinique Santé Capillaire car elle ne permettent nullement une évaluation valable des multiples causes de la perte de cheveux et ne permettent en aucun cas l'élaboration d'un programme de soins capillaires personnalisé et adapté aux réels besoins de la personne.

       

Important: Avec l'incontournable et essentielle analyse de cheveux comme rayon X en couleur nul besoin désormais de la densitométrie, de la capilloscopie, du trichogramme et de la cartographie du commerce capillaire, tous ces examens sont devenus parfaitement inutiles car toujours superficiels ne permettant nullement l'identification des multiples altérations internes de la structure des cheveux et des différentes affections des follicules en profondeur du cuir chevelu.

La densitométrie: Calculer le nombre de cheveux, test inutile le client sait déjà qu'il en a moins.

La capilloscopie: Agrandir localement le cheveu et le cuir chevelu en surface est inutile. Seule l'analyse interne comme rayon X en couleur permet de vérifier les altérations internes et déficiences causant la perte de cheveux.

Le trichogramme: Le pourcentage de cheveux en phase anagène, catagène et télogene. Une vue de surface est très pauvre, incomplète et insuffisante.

La cartographie: Localiser les zones affaiblies et dégarnies un test inutile, le client le sait déjà. 

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/images/medecin.jpg
 
La perte de cheveux anormale  est avant tout un problème de santé non pas un problème d'esthétique primaire.

Le coiffeur est dans le domaine de l'esthétique seulement. Comme le vendeur... il n'a ni la compétence, ni de produits performants face à une chute de cheveux anormale.

Les analyses microscopiques des cheveux ont démontré depuis 1989 que les produits en salon de coiffure ont toujours eu un effet en surface seulement qui peut faire croire temporairement que le cheveu s'améliore. Mais en réalité, la preuve est faite depuis longtemps que les produits esthétiques n'ont aucun effet sur la structure interne des cheveux.

Vous avez une perte de cheveux qui vous inquiète ( vos choix vous appartiennent. ) Cependant la plus simple logique suggère une évaluation professionnelle de votre cas en premier lieu avant  de prendre toute décision. Trop de gens errent sur le marché pendant plusieurs années avant de le comprendre.

Erreurs à éviter:

Dans un état de panique consulter le premier venu sans vérifier sa compétence.

Se laisser séduire par des trucs de vendeurs (visites et analyses gratuites)

Consulter dans un salon de coiffure, boutiques ou comptoirs cosmétiques et acheter des produits esthétiques inefficaces pour contrôler la perte de cheveux.

Acheter des greffes (interventions chirurgicales) chez un intermédiaire (un vendeur). La greffe de cheveux ne contrôle pas la perte de cheveux elle continuera si non soignée. Demandez une évaluation des réelles causes de votre perte de cheveux.

Acheter un peigne laser à prix exorbitant avant de vérifier les causes de la perte de cheveux. Des appareils laser professionnels de luxe sont délaissés car ils n'ont pas prouvé d'efficacité.

Commander des produits par la poste non bien identifiés; ex: courriel seulement, boîte postale seulement. Il faut avoir le maximum de renseignements sur les produits offerts. i.e. Identification et coordonnées complète de la personne et/ou de la compagnie.

La facturation doit contenir toutes les informations. i.e. Identification et coordonnées complète de la personne, de la compagnie, ou de la clinique ainsi que celles du client.


Les produits et les services doivent être bien identifiés.

La TPS et la TVQ doivent être aditionnées au montant total.

Les numéros d'identification de taxes provinciale et fédérale doivent être inscrits sur la facture.

Bien vérifier tous les détails avant de payer la facture.

Garder toujours votre facture dans une filière.

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/images/laloupe2.jpg
 
http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/images/pouce.jpg

Je prends bien soin de moi... 

J'aime ma santé, j'aime mes cheveux...

Un consommateur averti en vaut deux...

Protégez-vous...

Message
Ok
AnnulerConnexion