Clinique Santé Capillaire
Le CSC: un Concept Santé Complet pour vous

Problèmes de cheveux et du cuir chevelu

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/images/tulippes.jpg    

Alopécie androgénétique

L'alopécie androgénétique réfère à la génétique et à la notion de terrain. Une miniaturisation du follicule se produit : les cheveux deviennent plus rares, minces   et n'allongent que très peu.

L'alopécie androgénétique est à axe antéropostérieur. Un processus d'amincissement du cheveu qui devient peu à peu du duvet.

Une diminution progressive de la quantité et de la qualité des cheveux qui commence très souvent à l'adolescence.

L'alopécie androgénétique est toujours abondament citée (androgénétique) implique l'existence d'un gène anormal transmit à la naissance. Ce gène anormal n'a pas encore été identifié malgré les nombreuses recherches scientifiques.

Cependant, grâce à la méthode de soins capilaires naturels des cas ainsi diagnostiqués ont obtenu une amélioration satisfaisante.



Alopécie androgénétique de Ludwig grade 1-11-111-1V

Alopécie de Ludwig grade 1

L'alopécie débute et les cheveux deviennent plus rares et minces et on constate un élargissement de la raie de la chevelure.

Alopécie de Ludwig grade 11

L'alopécie évolue et se situe à un centimètre de la ligne frontale

Alopécie de Ludwig grade 111

L'alopécie s'est aggravée et s'étend presque à la totalité du vertex. La lisière frontale est souvent plus épaisse mais peut aussi se dégarnir.

Alopécie de Ludwig grade 1V

L'alopécie de Ludwig grade 1V de la ménopause est nommée de type Hamilton car elle ressemble à l'alopécie de type masculin. On note un amincissement des cheveux situés au vertex. La diminution du taux d'oestrogène et de progestérone entraîne souvent une chute de cheveu progressive et à 60 ans, la chevelure est déjà clairsemée. Cette alopécie peut se généraliser.

Alopécie androgénétique de type masculin

Alopécie avec creusement des golfes frontaux et recul de la ligne antérieure.
 
Alopécie de Dr I.B. Hamilton :

grade 1-1-111-1V-V-V1 et V11

Alopécie de Hamilton grade 1 à 111

La perte de cheveux débute à l'avant et progresse graduellement

Alopécie de Hamilton 1V et V

L'alopécie évolue vers la tonsure

Alopécie de Hamilton V1 et V11

L'alopécie est très avancée et quasi-totale. Il reste du duvet à certaines zones du vertex et des cheveux très minces et souvent plus ou moins décolorés.
http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/images/femme-medecin.jpg
 
Alopecia areata ou pelade

Alopecia areata se caractérise par l'apparition de simples ou multiples plaques dégarnies qui ont tendance à s'élargir et à se rejoindre. L'étendue des plaques évolue et la localisation des plaques dénudées varie.

Pour éviter l'aggravation, les cas de pelade doivent rapidement consulter chez Clinique Santé Capillaire afin d'apprendre à gérer efficacement leur anxiété et récupérer le plus vite possible la déperdition importante d'éléments nutritifs essentiels aux cheveux que génère le stress.

Alopecia areata totalis

L'alopecia areata totalis se caractérise par une chute totale des cheveux suite à un stress important souvent obnubilé ou un choc émotif grave.
 
http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/images/horloge.jpg      

Alopecia universalis

L'alopecia universalis touche tous les cheveux et les poils, y compris la barbe. La pelade peut s'accompagner d'une affection de la peau, des muqueuses et peut toucher tous les phanères, mais plus rarement les ongles.

Une destruction définitive de la structure des cheveux attaquée par le système immunitaire peut se produire.

Les cas de pelade sont généralement traités par la corticothérapie.

En cas de pelade : consulter rapidement afin d'éviter que votre cas s'aggrave avec le temps.

 
Alopécie cicatricielle

Alopécie faisant suite à une infection grave du cuir chevelu comme la teigne décalvante ou autres infections, aussi suite à une brûlure, une blessure, une coupure.

Alopécie médicamenteuse

Plusieurs médicaments peuvent causer la perte de cheveux : les anticancéreux, les anticonvulsivants, les anticoagulants, les hypocholestérolémiants, les antithyroïdiens, les bêtabloquants, les antibiotiques, les antihypertenseurs, les médicaments pour le cuir, et pour traiter les cas d'acné. Un surdosage de vitamine tout spécialement la vitamine A peut être néfaste. Ce problème est très rare, car depuis 15 ans aucun cas n'a été noté.

Les cheveux captent les produits chimiques qui déséquilibrent le cycle de croissance, causent une irritation aux parois du follicule, atrophient les cellules, retardent leur renouvellement et tarissent la sécrétion des glandes sébacées.

Parfois la chute est transitoire et les cheveux repoussent à l'arrêt de la médication. En cas de doute toujours consulter son médecin : ne pas cesser de médication importante sans un avis médical préalable. Après une chimiothérapie trop forte ou trop prolongée, la perte de cheveux peut être définitive.

Alopécie diffuse non cicatricielle

Alopécie diffuse plus ou moins grave causée par : différentes maladies, interventions chirurgicales, choc opératoire, hémorragie, diète sévère non contrôlée, anorexie mentale, boulimie, maigreur, carence en fer ou autres, grossesse difficile avec vomissements, infections générales récurrentes, sévère infection au cuir chevelu, acné au cuir chevelu persistant, forte fièvre, intoxications diverses, accident, stress, choc psychoaffectif, problèmes psychologiques avec anxiété, inquiétudes exagérées, déséquilibres hormonaux.

Un déséquilibre hormonal perturbe la physiologie normale du follicule. Les contraceptifs oraux en augmentant l'activité androgénique peuvent causer la perte de cheveux.

L'hyperandrogénie : hypersécrétion de l'hormone présente les symptômes suivant (hirsutisme, acné, séborrhée, raucité de la voie) peut aussi causer la perte de cheveux.

De nombreuses maladies sont responsables de la perte de cheveux.

Alopécie localisée non cicatricielle

L'alopécie localisée : Les plaques chauves circulaires ou inégales avec desquamation, parfois chute de cellules de peau du cuir chevelu avec une quantité de cheveux restants comme les cas de teigne tondante (chute brutale qui évolue par plaques.)

Des zones dégarnies apparaissent dans les cas de radiothérapie ou chimiothérapie, une tumeur ou un kyste sébacé au cuir chevelu, dans les cas de lupus érythémateux, le lichen plan, la pseudo-pelade, le psoriasis, l'exzema. Plusieurs de ces cas seront traités traditionnellement par la corticothérapie, mais la méthode naturelle est beaucoup plus efficace et sans effets secondaires. 

La pseudo-pelade de Brock

La pseudo-pelade de Brock est une alopécie cicatricielle qui s'étend lentement et progressivement. Une alopécie qui ressemble au lichen plan. Une inflammation du cuir chevelu avec infiltration de lymphocytes autour du cheveu. Les follicules sont détruits, le derme se sclérose et s'atrophie. Auteur P Reygagne M.D. mai 2002.

Lichen Plan du cuir chevelu

Dermatose inflammatoire bénigne mais chronique souvent pulpeuse et prurigineuse. Le lichen plan péripilaire : alopécie cicatricielle de type pseudo-pelade peut-être aussi confondu avec le lupus ou la pseudo-pelade.

Alopécie mucineuse de Pinkus

Maladie du follicule pileux, due à la présence d'une substance protéique la mucine produite en présence d'inflammation. Chez le jeune, on peut observer des plaques rouges, l'affection peut se propager aux sourcils.

La géno-dermatose (terme regroupant des maladies cutanées)


Alopécie congénitale

Absence de racine à la base ou anomalie de la tige pilaire.

La dystrophie ou la dysplasie pilaire, les cas sont rares.

Ces cas sont génétiques

Il n'existe pas de traitement à l'heure actuelle



Syndrome tricho-rhino-phalangien

Une malformation typique de la face, des phalanges, présence de cheveux clairsemés et fragiles.

Incontinentia pigmenti ou syndrome de Bloch Sulzberger.

Une alopécie grave, une anomalie touchant les ongles (déformés) le squelette et les yeux parfois. Deux enfants ont été vus en consultation, cheveux très clairsemés et ongles déformés.


Alopécies transitoires

Effluvium anagène

Un arrêt brusque du cycle de croissance du cheveu, chute soudaine ex : les cas de chimiothérapie. Les cheveux repoussent habituellement dans les trois, ou six à douze mois qui suivent le traitement. Si la chimiothérapie est de courte durée les cheveux repoussent parfois plus gros, parfois quelques uns déformés.

Effluvium télogène

Le cheveu arrête brusquement sa croissance et entre en grande partie ou massivement en phase de repos. Cette situation se produit après une grossesse par exemple et suite à des situations ou évènements éprouvants : deuil, divorce, perte d'emploi, peine d amour, crise cardiaque, chirurgie, perte de poids trop rapide. Bien soignés les cheveux repoussent graduellement.


Autres affections

La trichotillomanie

La trichotillomanie est une compulsion irrésistible qui consiste à tortiller, inlassablement une mèche de cheveux jusqu'à l'arracher. La traction exercée sur la mèche cause un stress à la racine, et la perte de cheveux. Les cheveux repoussent plus fins mais si cette manie dure trop longtemps, la chute peut-être définitive. Une consultation stress est essentielle.

Trichodynie

Douleur au cuir chevelu due à une inflammation ou une infection du cuir chevelu, ou bien une traction exagéré et de trop longue durée, causée par la queue de cheval, les rallonges ou les tresses attachées trop serrées peuvent traumatiser la racine et laisser des plaques de cheveux dégarnies. Les cheveux repoussent souvent très faibles ou pas du tout. Beaucoup de mauvais produits causent une irritation du cuir chevelu et le rendent sensible.
 

Les problèmes de cuir chevelu

 

Les problèmes de cuir chevelu sont une cause très importante de perte de cheveux.

L'alopécie s'accompagne souvent de lésions squameuses.

Les pellicules : une affection commune très désagréable.

Un nettoyant pour le cuir chevelu est efficace pour tous ces cas d'inflammation en profondeur du cuir chevelu.

Les squames fines et sèches : pityriasis simplex.

Les squames grosses et grasses : pityriasis stéatoïde comme dans la dermatite séborrhéique. Le cuir chevelu est érythémateux présente des rougeurs, des démangeaisons importantes, des squames orangées qui s'étendent souvent au visage, aux ailes du nez, au pavillon de l'oreille et aux poils du thorax. Une affection souvent confondue avec le psoriasis.

Croûtes de lait chez le bébé : pityriasis stéatoïde, pellicules grasses.

La pédiculose pas trop fréquente se soigne bien par des méthodes naturelles.

Les problèmes d'acné au cuir chevelu, pustules, boutons se soignent bien de façon naturelle parfois un antibiotique oral est nécessaire. Les cheveux et les poils incarnés sont source d'infection et d'inconfort. Sans aide ces problèmes ont tendance à s'aggraver.

Un champignon fréquent est le pityrosporon ovalé. Localisation : genou, coude, jambe, bras, main et cuir chevelu, souvent confondu avec le psoriasis. Les lésions unguéales aident à identifier le problème.


Irritation du cuir chevelu

Dermatite de contact : rougeurs, oedème, vésicules, plaques irritées ou infectées, croûtes,

exzema sec, etc. Éviter les produits et colorants chimiques contenant:   
  • PTD Parratolvénediamine et paraphénylénediamine
  • permanentes : thioglyconate
  • blanchiment : persulfate d ammonium
  • lotion contenant du minoxidil
  • lotion contenant de la néomycine
  • des ammoniums quaternaires
Les shampoings trop détersifs et trop chargés d'éléments indésirables laissant des résidus au cuir chevelu sont à déconseiller. Beaucoup de produits esthétiques inadéquats causent beaucoup plus de mal que de bien. Les shampoings trop chargés d'éléments chimiques sont à éviter.


Les médicaments chimiques habituellement prescrits en cas de perte de cheveux, ne sont pas recommandés à la femme enceinte ou qui allaite, ou en cas de dermatite, ce qui peut rendre le diagnostic difficile. Les médicaments chimiques ont de nombreux effets secondaires.   


Les soins capillaires naturels protègent le follicule contre l'agression des hormones masculines ou des hormones du stress avec autant d'efficacité, et sans aucun effet secondaire nocif.

Les affections du cuir chevelu sont bien soignées de façon naturelle, de rares cas ont besoin de médicaments.

L'amélioration à court et à long a fait ses preuves depuis déjà longtemps.

Soigner ses cheveux permet d'éviter la greffe.

Les soins capillaires naturels protègent le follicule contre l'agression des hormones masculines.   

Il existe différentes interprétations et classifications des cas de perte de cheveux à travers le monde et les différentes époques.

La médecine orientale délaisse en particulier la théorie de l'alopécie androgénétique. La médecine orientale considère la perte de cheveux sous un autre aspect digne de mention. Selon cette forme de pensée la perte de cheveux localisée à différentes zones du cuir chevelu est significative d'un organe déficient ou de l'émotion perturbatrice liée à cet organe.

Cette classification à été vérifiée et retenue par Clinique Santé Capillaire et s'avère d'un réalisme bien évident qui cadre très bien avec le programme de soins capillaires naturels et l'approche santé globale préconisée et expérimentée à la clinique depuis 1989.
Message
x
Ok
Annuler Connexion