Clinique Santé Capillaire
Le CSC: un Concept Santé Complet pour vous

La perte de cheveux chez l'homme

Hérédité 

La majorité des hommes croient à tord que leur cas est héréditaire ou irrémédiable. Lorsqu'ils décident de soigner leurs cheveux, ils constatent que leurs cheveux renforcent et regrettent d'avoir attendu si longtemps. L'homme subit une désinformation omniprésente. Il faut savoir que grâce à la méthode naturelle de nombreux cas jugés incurables ont été améliorés.

Très important: Nettoyage cuir chevelu À lire

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/8bal1.jpg

Attitude masculine 

Les hommes pensent habituellement qu'il leur faudra perdre beaucoup de leur précieux temps pour bien soigner leurs cheveux. En général, ils ont tendance à prévilégier naturellement les solutions qui semblent plus faciles à prime abord. Mal informés, la majorité des hommes consultent sérieusement beaucoup plus tard que la femme.  Mieux vaut tard que jamais ... 

Amélioration  

Les soins capillaires naturels et spécifiques sont accessibles autant aux hommes qu'aux femmes de tout âge. Contrairement à une croyance populaire, il n'est pas plus difficile de soigner un homme qu'une femme et l'amélioration est tout à fait comparable. Les cheveux sont constitués uniquement d'éléments naturels. 

Il vaut mieux consulter pendant que les racines sont encore vivantes y compris les racines atrophiées ou dormantes.

Consulter tôt afin de récupérer, renforcer et sécuriser la structure complète de ses cheveux. Une racine atrophiée peut toujours être régénérée.

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/construction.jpg

Produits chimiques 

Les produits chimiques recommandés à vie peuvent être bien décevants surtout si la personne cesse le traitement car c'est souvent un retour à la case départ. Les analyses microscopiques du cheveu démontrent pas vraiment que la véritable régénération ne semble pas se produire. Les effets secondaires sont nombreux et fréquents et le manque de résultat en découragent plusieurs.

À long terme l'action artificielle des produits chimiques régresse et la chute de cheveux s'aggrave la plupart du temps. À l'arrêt des produits chimiques la faiblesse des cheveux étant aggravée, c'est le retour à la case départ. L'analyse comme un rayon X en couleur démontre que la véritable régénération ne peut se produire.                   Le combat contre la perte de cheveux >

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/box.jpg

Affections Pathologiques 

Les affections pathologiques qui affectent la femme peuvent en général affecter l'homme aussi: comme la pelade, l'exzema, le sporiasis, les infections fongiques, l'acné du cuir chevelu, les croûtes, les pellicules, la séborrhée grasse ou sèche, le prurit, les démangeasons, les dermatites, les dermatoses, irritations, inflammations, sensations de brûlure, les squames etc...

Les problèmes de cuir chevelu: excès de sébum, divers autres résidus, les bactéries colonisant le follicule, les dépôts de la déshydrotestostérone se dégradant au contact du cholestérol en augmentent l'agression et doivent rapidement être soignés. Le  CSC  est là pour vous ...



http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/hommenoir.jpg

Produits d'hygiène personnelle 

Les problèmes de cuir chevelu et de perte de cheveux excessive proviennent très souvent de l'utilisation abusive de produits inadéquats.

Les produits d'hygiène doivent être recommandés consciencieusement et adaptés aux besoins spécifiques de chacun.

Éviter: les shampoings très moussants qui déshydratent le cuir chevelu: les glandes sébacées produisent un excès de sébum afin de relubrifier le cheveu et le cuir chevelu d'héshydraté.  Avant tout, ne pas se nuire ...

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/barbe.jpg

 

L'âge de la perte de cheveux chez l'homme

Jeune homme de 14 à 18 ans 

Toute l'énergie à l'adolescence est dirigée vers les besoins cruciaux de cette rapide période de croissance et de ses importantes modifications biologiques, physiques et hormonales. 

Notez bien: le bébé qui vit une croissance très rapide la première année n'a pas de cheveu ou très peu. C'est le même phénomène de malnutrition du cheveu qu'à l'adolescence et pour les mêmes raisons. Les cheveux du bébé poussent plus vite quand la croissance est moins rapide vers l'âge d'un an.  

La perte de cheveux de la vingtaine se prépare dès le début de l'adolescence vers l'âge de 14 ans à 16 ans environ. Elle s'installe imperceptiblement au début, se manifeste graduellement et la chute abondante se produit 4 à 6 ans plus tard. 

Le cheveu est privé de ses éléments nutritifs, la faiblesse des cheveux augmente plus ou moins rapidement et la structure s'atrophie les rendant bien vulnérables à l'agression des hormones masculines très abondantes à cet âge.  La calvitie chez le jeune est un phénomène en progression constante depuis quelques années. 

Les besoins nutritifs exceptionnels des adolescents sont négligés car trop souvent ignorés. Les carences à cet âge identifiées lors de l'analyse de cheveux doivent être corrigées afin d'assurer la nutrition normale du cheveu. De plus à l'âge du stress des études exigeantes la santé optimale facilitera les performances scolaires.

L'âge idéal de la première consultation est entre 14 et 16 ans afin d'éviter la perte de cheveux du début de la vingtaine. 

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/football.jpg

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/beaubohomme.jpg

Hommes de 20 à 25 ans 

Il faut savoir que la période de croissance d'un garçon  se termine normalement à 25 ans et non pas à 18 ans comme la plupart le pensent. Les hormones atteignent leur point culminant.

Les cheveux affaiblis n'ont guère de résistance et la structure du cheveu s'atrophie souvent très rapidement. Sans aide les carences de l'adolescence sont toujours présentes.

     

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/20-25.jpg

Homme de 25 à 30 ans 

C'est le début des activités professionnelles et de son lot de situations de stress. À noter: les hormones du stress sont aussi agressantes que les hormones masculines et accélèrent le processus d'atrophie. 

L'analyse microscopique du cheveu indique que dans la majorité des cas la faiblesse des cheveux ne s'est pas améliorée sans aide et les cheveux demeurent très vulnérables. 

Plus les années passent moins l'agression de la déshydrotestostérone est importante, mais avec les années les problèmes de santé s'ajoutent et l'atrophie continue. Aux zones affectées beaucoup de racines sont normalement encore vivantes. Les hormones masculines fortement incriminées sont un problème à cinsidérer mais il ne faut surtoût pas négliger d'identifier et de soigner les autres mutiples autres causes de la perte de cheveux.

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/stressjournal.jpg

Homme de 30 à 35 ans 

Les hormones ont diminué mais l'agression est encore importante.

Il faut vérifier si les éléments nutritifs nécessaires sont équilibrés.

Il vaut mieux vérifier les habitudes alimentaires ( il y a souvent une déperdition de minéraux essentiels en particulier chez le sportif qui dépense beaucoup d'énergie). L'approche santé sera basée  sur  la condition physiologique idéale.       

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/proprio.jpg

Homme de 35 à 40 ans 

L'agression est moyenne mais il faut comprendre que le cheveu a été agressé depuis plus de vingt ans déjà, mais à cet âge très souvent beaucoup de racines sont encore vivantes. Il s'agit de renforcer la structure des cheveux. Le cheveu est constitué uniquement d'éléments naturels: oligo-éléments, minéraux, vitamines, acides aminés etc. Il est important d'optimiser l'état de santé.

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/cellulaire2.jpg

Homme de 40 à 50 ans 

L'agression  est nettement moins importante et la récupération obtenue sera donc plus résistante. L'approche santé à cet âge est très importante.

Il est judicieux d'améliorer la  vitalité afin de contrer les effets négatifs de l'andropause qui commence à se manifester souvent entre 45 et 50 ans.

Une perte de cheveux plus abondante sera un des symptômes à observer

Bien soignés les cheveux amincis retrouveront leur volume normal.



http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/35-40.jpg

Homme de 50 ans et plus 

Lorsque les cheveux ne poussent plus depuis longtemps dans certaines parties du vertex la régénération des cheveux perdus est toujours possible aussi longtemps que la racine est encore vivante.

La racine peut rester à l'état dormant toute la vie dans certains cas.

À tout âge, on peut soigner ses cheveux...

Le cheveu reprendra sa croissance graduellement chez :

Clinique Santé Capillaire.

http://csc.mg2media.com/static/uploaded/Files/hommes/peche.jpg
Message
Ok
AnnulerConnexion